jeudi 16 novembre 2017

En allant vers Illiers 1...
















     "En allant vers Illiers 1"...

     Nous avancions vers La maison de Tante Léonie-Musée Marcel Proust cet été. J'étais heureuse car j'allais enfin découvrir la maison de vacances d'enfance de l'écrivain. Le ciel était au début un peu sombre puis s'ensoleilla. 
     Je regardais le bas-côté de la route qui défilait, du jaune, beaucoup de jaune puis des flèches pourpres vers le ciel. Et moi qui pensait à Proust, à "La recherche du temps perdu"...des tâches d'encre qui s'échappaient et faisaient revenir le souvenir.
     En sortant de la maison de Léonie,en quittant Illiers-Combray, en venant à Paris, toujours ces bas- côté que j'avais trouvés si beaux, si ensoleillés, si parfumés. Il fallait les peindre, pas tant eux que mon souvenir, ma rêverie, ma transformation...

     Pour moi, peindre, c'est cela, dire mes souvenirs, mes rêveries, mes transformations ...
 
Myriam Amoros.

2 commentaires:

  1. Merci Myriam...un instant, une résonance, une émotion, un fil que j'ai été ravie de suivre...et j'aime lire ces reflets dans ta toile...je t'embrasse.marie-no

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci Marie no pour ton beau regard.
    Je t'embrasse moi aussi,
    Myriam.

    RépondreSupprimer